Tabac et Cancer 2012

مدونة توظيف وعمل في يوم 31‏/05‏/2012 5 التعليقات

Journée mondiale sans tabac

Tabac et Cancer

Journée mondiale sans tabac 31Mai

la fumee de tabac
La fumée de tabac est un cocktail de produits toxiques.
Elle représente un aérocontaminant presque parfait.
Elle se compose d’une phase gazeuse et d’une phase formée de particules très fines, qui pénètrent dans les alvéoles pulmonaires et dans toute la circulation de notre corps.

Tabac et Cancer
1. Cancer des bronches
Alors que le taux des autres cancers s’est stabilisé ou a diminué, le taux des cancers bronchiques est passé de 2 à 50 depuis 1930.
Le risque est multiplié par 25 pour un homme qui consomme un paquet de cigarettes par jour.
Le gros fumeur a un risque multiplié par 50 par rapport au non-fumeur.
Il apparaît de plus en plus tôt chez des sujets ayant commencé à fumer dès l’âge scolaire.
Il concerne de plus en plus de femmes, dont le taux de cancer des bronches rattrape celui des hommes. Il devient le 2ème cancer de la femme par sa fréquence.
Signalons dès maintenant le risque accru de ce cancer chez le conjoint du gros fumeur, par tabagisme passif.

2. Cancers des voies aérodigestives supérieures
Ces cancers sont liés au rôle quasi exclusif du tabac et de l’alcool. L’association de l’un et l’autre (alcool-tabagisme) multiplie par 3 le risque de chacun d’eux :

Le cancer des lèvres du fumeur de mégot,
Le cancer de la langue du tabac à chiquer ou à priser,
Le cancer du pharynx (surtout l’alcool)
Le cancer du larynx (surtout le tabac)
Que de souffrances et de morts prématurées pourraient être évitées par l’éviction du tabac !

3. Cancer de la vessie
Le risque est multiplié par 2 chez le fumeur.
Il y a corrélation statistique avec la durée de consommation des cigarettes.

4. Cancer du col utérin
Le tabac multiplie par 3,6 le risque d’anomalies précancéreuses du col de l’utérus. La majoration de ce risque est proportionnelle à la consommation de cigarettes.
Des taux élevés de nicotine ont été constatés dans le mucus des femmes qui fument.
Certaines substances cancérigènes qui passent dans le sang sont excrétées au niveau du col de l’utérus.